La Camomille (propriétés et histoire)


Camomille Romaine

Pour accéder à des recettes soins à base de camomille : http://wp.me/p24Nfi-9O

Avec la camomille, il est parfois difficile de s’y retrouver. En effet, on utilise majoritairement en herboristerie deux types de camomilles qui portent toutes deux plusieurs noms : d’un côté, la camomille vraie aussi appelée camomille romaine et de l’autre, la camomille matricaire également connue sous le nom de camomille allemande. Pour compliquer encore cette histoire de noms, on appelle parfois la camomille allemande « camomille sauvage ». Globalement, les vertus des deux plantes sont assez similaires, quoique les puristes aiment à distinguer, symptôme par symptôme, quelle camomille il convient d’utiliser préférentiellement. La camomille matricaire facilite la digestion et stimule l’appétit. La grande camomille soulage les règles douloureuses et les maux de tête. La camomille romaine, quant à elle, calme les douleurs abdominales d’origine digestive.

Camomille Allemande

Tonique, la camomille ouvre l’appétit en même temps qu’elle apaise les voies digestives. La camomille ne s’appèle pas « matricaire » par hasard. Elle est, en effet, capable de soulager des maux typiquement féminins : elle remet de l’ordre dans les cycles, diminue les maux des ventres liés au syndrome menstruel et évite les bouffées de chaleur qui accompagnent la ménopause.
Les petites fleurs au coeur jaune bien bombé sont également indiquées en complément des traitements médicaux pour soigner rhumes et maux de gorge. Leur action apaisante en fait des alliées de choix pour les peaux sensibles sujettes aux rougeurs et aux irritations, ainsi que pour les tempéraments nerveux et les personnes qui souffrent régulièrement de fatique occulaire.

Pour tout ses usages, la camomille s’utilise en infusion. Pour les applications locales, on peut imbiber quelques compresses d’infusion ou verser quelques gouttes d’huile essentielle de camomille dans une huile neutre, comme l’huile d’amande  douce.

En usage externe, la camomille permet de soigner les plaies et de traiter les irritations de la peau en favorisant le renouvellement cellulaire. Contre les inflammations oculaires et cutanées, une compresse à la camomille est donc extrêmement efficace.

Grande Camomille

Pour sa préparation : jetez une poignée de fleurs de camomille séchées dans un bol. Versez lentement de l’eau bouillante sans cesser de remuer jusqu’à obtention d’une bouillie. Laissez refroidir la mixture puis enveloppez-la dans une bande de coton avant de l’appliquer 15 minutes sur les yeux. En compresse ou en bain, cette plante incroyable lutte contre les troubles cutanés tels que l’urticaire, les coupures, les furoncles, ou les piqûres d’insecte.
Dans un gel douche neutre et végétal, ajoutez donc 5 gouttes d’huile essentielle de camomille. Ce bain aura l’avantage de calmer les démangeaisons et de vous détendre. En effet, l’huile de camomille a des vertus calmantes grâce à sa richesse en éther. Elle détend les personnes de nature nerveuse ou anxieuse et répare au sommeil.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s